septembre 2014

Quelques questions à se poser au moment d’acheter

Acheter un bien est une étape importante dans une vie, se poser les bonnes questions avant de passer à l’acte est primordial pour pérenniser son investissement :

Pouvez-vous bénéficier d’aides telles que le PTZ (Prêt à Taux Zéro), prêt conventionné, prêt à l’accession social ou le prêt d’accession à la propriété ?
Ce type de prêts appelés « aidés » peuvent contribuer à votre apport personnel. N’hésitez-pas à contacter votre mairie, ou des organismes comme l’Action Logement, votre Agence Départementale pour l’Information sur le Logement (ADIL) ou votre caisse de retraite.

Quelle est votre enveloppe ?
Le calcul des mensualités est une étape importante dans le processus d’achat, celui-ci permet de savoir combien vous pouvez rembourser par mois : les mensualités.
A titre de référence, tous crédits confondus, vos mensualités ne doivent pas excéder le tiers de vos revenus.

Votre apport personnel ?
Dans l’idéal un apport entre 10 et 20% du montant de l’opération est souhaité, celui-ci couvrira les frais annexes tels que le notaire, la garantie, etc… Piochez dans vos économies vous aidera à l’obtention d’un taux dégressif !

Où en êtes-vous financièrement ?
Avoir une situation bancaire saine se révèle rassurante pour l’organisme de prêt. Eliminer les découverts embarrassants dans les 3/6 mois précédant la demande et rembourser les crédits à la consommation favorise l’acceptation d’un prêt.

Où-en êtes vous de votre situation professionnelle ?
Les banques sont de plus en plus frileuses vis à vis des détenteurs de contrats à durée déterminée, profitez de périodes de travail stables pour passer à l’acte.
Artisans ou professions libérales devront fournir si possible leurs 2 ou 3 derniers bilans. Chaque situation étant différente, demandez des renseignements à votre conseiller au préalable afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Comment obtenir le meilleur taux ?
N’hésitez-pas à mettre les banques en concurrence, l’intervention d’un courtier vous permettra d’obtenir les meilleures offres et de sécuriser l’opération.

Quelles sont les différentes formules de prêts ?
Du taux fixe (évalué à la signature) au taux révisable (variable à la hausse comme à la baisse tout au long de la période de remboursement), en passant par le taux mixte, choissisez l’une ou l’autre des formules suivant les taux pratiqués actuellement et votre sensibilité au risque.

Comment choisir son assurance de prêt ?
Un emprunt est systématiquement associé à une assurance couvrant l’emprunteur et ses proches en cas de décès. Optez pour l’assurance de l’établissement prêteur ou pour un autre contrat si les garanties sont équivalentes.

Quelles garanties pour couvrir les risques d’impayés ?
A chaque situation, une garantie peut correspondre : privilège de prêteur de deniers, hypothèque ou caution, renseignez-vous sur la forme la plus adaptée à votre projet.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone